Requiem pour les peuples des pirogues de Jean-Marc Brogniez

Publié le par Dominique

Et revoici un texte qui a fait écho en moi. L'invité est cette fois Jean-Marc Brogniez dont je vous invite également à découvrir  le site.

Brognier.jpg REQUIEM POUR LES PEUPLES DES PIROGUES...

Je suis l'eau

je suis l'océan

je suis le sel qui ronge

je suis l'irréversible goutte à goutte

je suis le Baxter à rebours

je suis la briseuse de carcasse

je suis la marieuse qui révulse

je suis les tendons qui implorent

je suis la matrice de la frayeur

je suis le bordel mutant
suintant
des dix milles chartes onusiennes annihilées

je suis le sérail des innombrables songes déchus

je suis ta bouche

je suis ton ventre

je suis tes poumons

je suis l'irrépressible écrin lancinant
de ton antépénultième plainte

je suis la hache liquide
aux bras de Kali
sous hallucinogène de synthèse
compulsé quelque part en ex-URSS
s'abattant
lascive
aveugle
et
sereine
sur la mère qui hurle

je suis le couffin de l'enfant qui se noie

je suis la dernière image

je suis la déplorable vengeance
de l'obscurantisme et de la décolonisation

je suis la chevelure d'algues

je suis le cimetière secret

je suis l'instinct du pouvoir

je suis la diva
sans états d'âme
au service intime des nations prospères

je suis celle
que les puissants louent
en ricanant en secret
dans les alcôves cage de Faraday
des ultimes antres palais

je suis celle
qui punit les pauvres
les réfugiés
les exilés
que vous avez fabriqués

je suis l'Outil Séculier de la Foi Légiférée non écrite

je suis la Gardienne de la Forteresse Europe

je suis l'océan

je suis l'eau !

Publié dans écriture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
Merci pour ce texte. Il est magnifique, il fallait le montrer et tu l'as fait.
Répondre
J
bonjour et merci d'avoir jeté un coup de projecteur sur ce texte.je me doute que ça ne changera pas la face du monde mais au moins je ne fais pas l'autruche.pour rappel et selon des sources crédibles, au moins 1800 personnes sont mortes l'année dernière en tentant de rejoindre clandestinement la Forteresse Europe simplement pour essayer d'y vivre une existence meilleure...
Répondre
D
Merci pour ton passage en ce lieu et pour ce commentaire.  Cela ne changera pas la face du monde, dis-tu ?  Et pourquoi pas ?   C'est un peu la démarche de cet espace.  Un peu de beauté dans ce monde de laideur, de douceur dans ce monde de brutes... et quelques sourires au milieu de cette rivière de larmes.  Soyez tous les bienvenus.