Et maintenant un peu de douceur dans ce monde de brutes : le coin des poètes

Publié le par Dominique

Histoire d'illustrer l'adage qui veut que la valeur n'attend pas le nombre des années, voici Emilie, 17 ans, déjà trois recueils édités et  quatre textes primés. Elle écrit ses premiers poèmes à 7 ans et son premier recueil est édité à 13 ans.  J'étais précoce, mais là, elle me bat à plate couture !


Efflorescence

Débris de rêve dans un coeur torturé,
Blessent les vestiges d'une âme damnée.

Au verger rougeoyant
Des éclats vermeils,
Pousse à présent
Un arbre sans pareil.

Fragments oubliés dans un monde égaré,
Déchirent le souvenir d'une vie envolée.

Dans les arbustes flamboyants
De mille feux ravageurs,
Le soleil filtre inconsciemment
Entre les rameaux railleurs.

Lambeaux de lumière dans un ciel lacéré,
Arrachent les larmes d'une mémoire émoussée.

Dans les branches délaissées,
Soupirent les oiseaux innocents
Tandis que dans les fourrés ardents,
Le jour ne cesse de jouer.

Publié dans écriture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Super Dodo... et très bon texte. Curieux de la rencontrer.
Répondre
D
<br /> <br /> tellement rare de si jeunes écrivains de nos jours que cela méritait vraiment d'être mis en avant<br /> <br /> <br /> <br />