Vous, vous êtes une méchante ! (Thomas Owen)

Publié le par Dominique

                                                 

Dominique Leruth, née le 1er juin 1960 à Wellington en Nouvelle-Zélande où son papa était acheteur de laine dans un pays où il y a plus de moutons que d'habitants. Vers 11 mois, elle revient en Belgique, donc peu de souvenirs à vous communiquer sur ce pays lointain. Très vite l'écrit lui colle à la peau. A l'école, ses petits camarades lui demandent un jour dans quel livre elle va piquer ses rédactions. Si à l'époque, elle est très vexée par cette suspicion de plagiat, avec le recul aujourd'hui elle trouverait cela plutôt flatteur. C'est à l'école encore qu'elle gagnera son premier "cachet" grâce à sa plume en remportant le prix OSCAR LECLERQ sur le thème "Quel avenir pour l'Europe". Petite anecdote amusante en passant sur les coïncidences de l'existence, elle travaille aujourd'hui pour les promoteurs qui ont en charge la construction/extension du Parlement Européen à Bruxelles. Par la suite, elle sera l’une des nominées, avec la nouvelle « L'Ange » (publiée dans le quotidien belge « La Libre Belgique ») du premier concours belge la FUREUR DE LIRE sur le thème « Donnez-nous des nouvelles de l'étrange ». A l'époque, l'on pouvait envoyer autant de textes que souhaité et, sur les quatre présentés, trois arrivèrent en finale. Le Président du Jury, Thomas OWEN en personne (excusez du peu), lui fit la réflexion suivante avec ce regard un peu coquin qui lui était familier : « Vous, vous êtes une méchante ! », ce qu'elle prit bien entendu comme un compliment. En temps que journaliste, elle aura aussi l’occasion de publier des articles dans les magazines belges « Le Soir Illustré » et « Les Mondes Parallèles ». Depuis, elle a terminé un recueil de nouvelles qu'elle qualifierait elle-même de réel-fantastique intitulé « Petits contes cruels pour mal dormir » (en cours d’édition). Mais d’autres aventures littéraires sont en cours.  A suivre… 

Publié dans écriture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article